Aller en pèlerinage aux sources du Bouddhisme - CambodgeTourisme.com


 Chaque fête du Tet est l’occasion de faire un pèlerinage vers les terres de dévotion sacrées.  Cet article ci-dessous, donc, vous donnera les destinations spirituelles les plus connues en Asie du Sud-Est.
 Dans les pays asiatiques tels que la Thaïlande, le Cambodge, la Birmanie, le Bhoutan et le Sri Lanka, la philosophie bouddhique semble ancrer profondément dans le cœur et même mode de vie des habitants locaux.  En y arrivant, les touristes peuvent sentir une beauté paisible et rassurante au sein des paysages naturels majestueux.  Ce sont vraiment des destinations idéales pour débuter un bon nouvel an et retrouver la tranquillité dans votre âme.    
 

La pagode Shwedagon, Birmanie 

La pagode Shwedagon, Birmanie
La pagode Shwedagon, appelé autrement la pagode d’Or, fait partie l’un des sites spirituels les plus vénérables en Birmanie.    Cette pagode conserve bien encore 4 objets reliques du Bouddhisme, y compris le bâton de Kakusandha, le filtre à eau de Koṇāgamana, une pièce tirée du kesa de Kashyapa et 8 brins de cheveux de Siddhartha Gautama.   Située sur la colline de Singuttara, ce sanctuaire bouddhique birman donne sur la ville d’Yangon. Il s’agit d’un endroit idéal pour observe la capitale en haut. 
Au Myanmar, les pèlerins font souvent le tour de la pagode pour montrer le respect envers les bouddhas et la philosophie bouddhique. La pagode est entourée de 7 fontaines correspondant à 7 planètes et 7 jours de la semaine. Les fidèles y viennent pour laver les statues du Boudhha. 
 

La pagode d’Émeraude, Thaïlande

La pagode d’Émeraude, Thaïlande
Aller en Thaïlande synonyme de retrouver la source du Bouddhisme, de découvrir les stupas dorés et avoir les rencontres par hasard avec les moines.   Avec la domination de nombreux pagodes et temples sacrés, ce pays mérite du titre « centre religieux au culte du Boudhha » dans le monde.  Parmi lesquelles, le temple du Bouddha d’Émeraude (Wat Phra Kaeo) à Bangkok est considérée comme l’un des trois trésors de la Thaïlande.  Il se trouve au nord-est du Grand Palais et joue un rôle essentiel dans la formation d’une structure architecturale du palais.    Cet édifice, construit en 1784, est consacré à la commémoration du Bouddha d’Émeraude et à l’organisation des rites religieux de la famille royale. Sa réputation ne se restreint pas dans le territoire thaïlandais, au contraire, il devient un symbole du bouddhisme en Asie et dans le monde. 
 

La pagode d’Argent, Cambodge

La pagode d’Argent, Cambodge
Phnom Penh est la plus grande ville au Cambodge.  À côté du palais royal se trouve la pagode d’Argent, connu sous le nom « l’ancienne pagode du Boudhha d’émeraude » Il s’agit d’un monument possédant une architecture unique, à la fois élégante et luxurieuse.   En particulier, le sol est recouvert par les 5.329 morceaux d’argent faits manuellement avec 1,125 gramme de poids/ morceau. 
 

Le temple Sri Dalada Maligawa, Sri Lanka 

 
Le Sri Lanka est surnommé « la perle cachée de l’Océan Indien ».  Malgré sa petite superficie, ce pays va vous émerveiller par d'innombrables sites religieux sacrés caractéristiques du bouddhisme.  Sous la forte influence du Bouddhisme, les autochtones semblent toujours avoir l’air calme et hospitalier. Temple troglodyte de Dambulla, forteresse en pierre de Sigiriya et Temple de la Dent (Sri Dalada Maligawa) sont les trois fiertés des habitants là-bas. En particulier, le temple de la Dent est le site bouddhique le plus important de ce pays.   Il est également une destination prisée des touristes de tous les coins du monde, et notamment encombré du début de l’année lunaire.    
 

Le monastère Taksang, Bhoutan

Le monastère Taksang, Bhoutan
Si vous avez la chance de visiter le Bhoutan - surnommé « pays le plus heureux du monde », vous ne cacherez pas les sentiments de dépaysement et d'extrême surpris en passant un voyage magnifique à la découverte des patrimoines religieux typiques dans cette région. Taksang se situe sur une falaise abrupte à une altitude de 300 mètres au niveau de la mer, appartenant à la vallée Paro. En haut, vous admirerez les vallées verdoyantes qui s'étirent jusqu’à l'horizon, les forêts teintes de la couleur rouge des fleurs d’azalées et la séduction cachée derrière les flamboyants bleus.  Ce monastère est le seul trait culturel qui existe à Thimphu et l’ancienne capitale Punaka.  Cet édifice s’attache bien à vie de Padmasambhava - un maître bouddhiste dont le nom signifie « né de lotus ». Il avait les grandes contributions à l’expansion du Bouddhisme tibétain au Bhoutan.   
 

Le grand hall royal du bouddhisme, Hyogo, Japon 

Le grand hall royal du bouddhisme, Hyogo, Japon
S'étendant sur une superficie de 150 hectares, cette pagode possède une grande cour la plus grande du Japon. Elle est considérée comme l’un des centres bouddhiques les plus importants du monde.    Entourée par 8 montagnes représentant une fleur de lotus avec 8 pétales, ce grand hall royal du bouddhisme nous permet de s'immerger dans une atmosphère extrêmement tranquille au sein de la nature.  Les monuments principaux englobent le sanctuaire principal (Dai Hung Bao Dien), le stupa à 5 étages, le sanctuaire dédié au prince Shōtoku... et d’autres monuments grandioses.   En particulier, au pied du stupa à 5 étages se trouve le Parc des sculptures en pierre illustrant 500 Arhats ayant la taille assez semblable à la personne réelle. 





Autres catégories